Accueil Crédit immobilier

Votre jeunesse est-elle un point fort pour votre crédit immobilier ?

Devenir propriétaire est une aspiration générale que partagent plus de 80% des Français. Etre propriétaire est considéré par beaucoup comme un symbole de la réussite sociale. Mais devenir propriétaire reste une prérogative réservée à quelques-uns. Aujourd’hui, ce sont les plus jeunes qui ont le plus de chance de concrétiser ce rêve.

conseils investissement locatif

Il n’y a pas d’âge limite pour emprunter

En principe, il n’y a pas d’âge limite pour emprunter auprès des établissements de crédit. Toutefois, ces deniers prennent en compte l’âge de l’emprunteur pour le dernier remboursement du crédit. La majorité des banques fixent cet âge du dernier remboursement à 70 ans. Elles fixent donc une limite théorique de 40 à 50 ans pour accorder un prêt immobilier. Tout dépend néanmoins de chaque cas. Une personne qui présente une santé parfaite, qui ne fume pas, ne boit pas, peut obtenir plus de faveur de la part de la banque. Néanmoins, les chances d’obtenir un crédit immobilier à plus de 60 ans restent très faibles.

Age et taux d’intérêt

Le taux d’intérêt traduit le degré de risques que représente un emprunteur. Ces risques concernent notamment l’espérance de vie de l’emprunteur. Un contrat de crédit immobilier durant entre 15 et 30 ans, une personne de 35 ans pourra plus facilement rembourser son prêt avant l’arrivée de la retraite. Pour une personne de 50 ans, le dernier remboursement interviendra fatalement après la retraite. Or, un crédit qui s’étale au-delà de la retraite représente plus de risque d’impayé qu’un contrat pendant les années d’activité. De ce fait, le taux d’intérêt croitra avec l’âge de l’emprunteur au moment de la souscription du crédit.

L’âge va toutefois de pair avec la situation professionnelle

L’âge n’est toutefois pas le seul critère qui entre en compte dans le profil de l’emprunteur. La situation professionnelle est également examinée à la loupe pour chaque demande reçue. Un CDI est généralement privilégié par les prêteurs à cause de la sécurité qu’il confère. Un contrat à durée indéterminée offre en effet l’assurance d’un revenu stable sur une longue durée avec des perspectives d’évolution. Obtenir un prêt immobilier avec un CDD est tout bonnement impossible actuellement. Aujourd’hui, l’âge moyen pour décrocher un CDI en France est de 29 ans, avec une période de transition obligatoire de 4 à 5 ans.

Attention particulière sur la durée du contrat de crédit

Lors de la souscription d’un prêt, il est impératif de se pencher davantage sur la question de la durée du crédit. En matière de prêt immobilier, cette durée est comprise entre 10 et 30 ans. Le choix de la durée ne doit toutefois pas être pris au hasard car il aura des répercussions certaines sur le prix global de votre crédit et le poids de votre dette.

Plus un contrat de crédit s’étale dans le temps et moins élevées seront vos mensualités. Le capital va en effet être réparti sur une plus longue période. Revers de la médaille, vous devrez toutefois supporter plus d’intérêts. Au final, un crédit avec un terme plus long va générer plus de charge à l’emprunteur pour alourdir le prix global de son prêt. A l’inverse, un prêt plus court va diminuer les intérêts à payer. Votre crédit vous coûtera nettement moins cher. Néanmoins, un terme plus court implique des mensualités plus élevées.

Au final, le choix de la durée doit prendre en compte deux critères principaux, l’âge de l’emprunteur et sa capacité de remboursement. Cette capacité de remboursement est définie par le niveau de revenu de l’emprunteur ainsi que son taux d’endettement, taux d’endettement qui ne doit en principe pas dépasser les 33% des revenus de l’emprunteur.